Saint Maurice, patron de l'Eglise éponyme

Sous le règne de Dioclétien et de Maximien à la fin du IIIème siècle, une troupe de 6'500 hommes fut appelée de Thèbes, en Haute-Egypte, pour renforcer Maximien contre les Bagaudes et les Alamans. 

Maximien voulut contraindre la troupe, composée de soldats chrétiens, à sacrifier aux dieux et à persécuter d'autres chrétiens.

Face au refus d'obéissance de  saint Maurice et de ses compagnons, Maximien donna l'ordre de massacrer 1 homme sur 10 de la légion, pour inculquer aux autres le respect des ordres. 

Les survivants, persistant dans leur refus, furent l'objet d'un nouveau massacre. Face à l'obstination de saint Maurice, secondé par ses officiers Exupède et Candice, Maximien donna l'ordre de les exécuter tous. Ces derniers déposèrent les armes sans discussion ni résistance et se livrèrent aux persécuteurs, tendant le cou aux bourreaux.

L'Eglise de Saint-Maurice à Fribourg est confiée au patronage de saint Maurice.

Messes